Bienvenue sur le site de l'association Les Bambous 
1998 - 2018

Le poème du mois

Travailler les bases d’un geste martial,
c’est trouver l’équilibre.
Trouver l’équilibre,
c’est développer la coordination.
Développer la coordination,
c’est améliorer l’efficacité.
 
Trouver l’équilibre,
développer la coordination,
améliorer l’efficacité,
dans le lent déroulé du geste,
c’est s’enfoncer dans 
la perception du mouvement,
c’est sentir le mouvement.
Et sentir le mouvement,
c’est sentir la Vie.

«  La racine du Léger »

Le Tai Chi Chuan (Tai ji quan)

Le Tai Chi Chuan (Tai ji quan) est un art martial chinois interne, plus connu comme étant une gymnastique de santé et qui a pour but de fortifier le corps en faisant circuler l'énergie (Qi) ; basé sur la subtile dynamique de l'alternance du Yin et du Yang que rien ne sépare.
Appelé Boxe de longue vie, les mouvements sont fluides, lents, continus, parfois vifs ; ils vont développer coordination, équilibre et dynamisme. Les muscles se détendent dans l'action, les tendons et les articulations s'ouvrent, s'assouplissent, le corps s'étire, se redresse.
Par cette pratique régulière prenant conscience de sa verticalité, de son centre (Tan tien) l'Esprit se calme, les tensions et les émotions s'acceptent.
Action et méditation s'unissent.

« Bien comprendre la nature de l'esprit et du corps, voilà la grande racine, l'entente parfaite avec la vie. »
Tchouang-Tzeu


POUR QUI


Le Tai chi chuan est ouvert à tous,

jeune ou vieux,
fort ou faible,
agile ou moins adroit

La pratique recouvre différents aspects


Dao yin (gymnastique énergétique)
Auto massage (massage chinois)
Qi gong (travail de la concentration et du souffle)
Etude de la Forme (Tao)
Tui shou (mains collantes) exercices avec un partenaire
Armes (Épée, bâton, éventail )